campement de l'armée "dulce et decorum est pro patria mori" Index du Forum
 
 
 
campement de l'armée "dulce et decorum est pro patria mori" Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Cantine, open bar

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    campement de l'armée "dulce et decorum est pro patria mori" Index du Forum -> La vie au campement -> Tente de ravitaillement : cantine, buvette
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Juliane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2013
Messages: 74

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 09:03 (2013)    Sujet du message: Cantine, open bar Répondre en citant



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Jan - 09:03 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jagan


Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 31

MessagePosté le: Mar 15 Jan - 16:44 (2013)    Sujet du message: Tente de ravitaillement: cantine, buvette Répondre en citant

Il faisait déjà jour depuis quelques heures sur le campement.
N’ ayant pas eu la force de se lever, l’alcool avait encore trop coulé hier soir, il remarqua tardivement la tente que Juliane avait installé ce matin.
En passant un peu plus la tête en dehors de sa tente il la vit, certainement occupée à ravitailler cette fameuse tente buvette. Il se vêtit rapidement puis sortit rejoindre ceux qui s’étaient déjà levés.


« - Bonjour Juliane, belle journée pour inaugurer la cantine !


Se tenant la tête, perdu dans un brouillard encore épais, ses yeux mirent quelques temps à accommoder sous l’effet de la lumière. 
Il vit les tonneaux déposés un peu plus loin. Ils semblaient nombreux et Jagan s’imaginait déjà assis à trinquer avec eux.


- Un peu d’aide pour rouler tous ces tonneaux ? Ou alors on peut tout simplement déjà commencer à les vider… ?
Non, attendons Antoine, Robin et les autres pour fêter ça ! »


Il n’allait pas rester inactif, il fit rouler un tonneau tout en se dirigeant en direction de la tente. A l’intérieur tout était déjà quasiment en place. 
Des marmites de toutes tailles, disposées au fond se partageaient le premier rayon d’une magnifique étagère en bois sculpté.
Assiettes, chope et autres outils comblaient les autres rayons. Les réserves de nourriture étaient déjà placées près de l'étagère, leurs odeurs emplissaient l'air d'une façon forte attrayante. Quelques herbes accrochées sur un fil allaient servir à cuisiner.
Une table de bonne facture trônait au centre, digne, prête a subir l’écume des chopes trinquées avec un peu trop d’ardeur.
Les tonneaux commençaient déjà à prendre une bonne place ; à présent on pouvait estimer qu’avec une telle réserve, la soif de toute l’armée allait être satisfaite pendant de longs mois. La décoration était en partie faite, des tapisseries tendues sur la toile donnaient à l'ensemble une atmosphère chaleureuse. Tant de détails retenaient son attention que sa tête tournait devant un tel faste.
Il voyait déjà un feu quelques mètres devant la tente, chacun pourrait ainsi profiter des flammes pour se réchauffer; en buvant: stock oblige. Une table de jeux pouvait être amenée car il restait de la place à l'intérieur. Des fauteuils moelleux pouvait être trouvés, on ne peut imaginer trinquer sans être confortablement installé...
Il avait assez rêvassé, des tonneaux attendaient encore d'être entreposés. Il se dit que l'intérieur, déjà fonctionnel attendrait un peu.
Retournant à sa tâche, il croisa Juliane :

« -  Vous avez déjà apporté la plupart du mobilier, reste plus qu' à rajouter quelques touches. Merci d'avoir pensé à notre soif et compte sur moi pour  faire tourner la buvette! »




Avec un sourire , il retourna dans la tente.


 



 


Revenir en haut
Jagan


Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 31

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 17:37 (2013)    Sujet du message: Inauguration buvette Répondre en citant


La journée fut rude, assis sur un tonneau Jagan sirotait tranquillement une chope.
Depuis que Juliane lui avait confié la responsabilité de la buvette, il y avait eu tant à faire.
Mais les efforts fournis aujourd’hui n’avaient pas été vains, la buvette était prête !
Il avait eu peur de ne pas pouvoir finir, les récents événements nécessitant des préparatifs.


L’intérieur était maintenant finit. La table, l’étagère et les réserves n’avaient pas changé de place.
La réserve d'herbes médicinales était maintenant fournie
On y trouvait brins de lavande, fleurs d'anis, de camomille et bien d'autres plantes ; pouvant servir à soigner ou à agrémenter les plats. 
Un comptoir scindait l’espace de détente et le garde mangé.
Deux bancs placés vers la table allaient accueillir les affamés et les buveurs ; un coin aménagé en salon disposait d’une petite table basse ainsi que de fauteuils. 
Des jeux de cartes, des dés et quelques livres de poésie attendaient les adeptes d’un repos serein et enivré. 


De nombreuses bougies étaient dispersées sur les tables et le comptoir baignant l’ensemble dans une lumière feutrée et relaxante. 
Des tapisseries représentant la célèbre campagne de Bourgogne mais aussi la bataille de Toulouse, avaient été tendues sur la toile. Louant ainsi l’honneur et le courage des fidèles combattants du Limousin. Jagan s’était dit qu’une croisade «  royale » sans fleurs de Lys, s’en retrouvait bien fade ; il avait donc fait faire des tapisseries la représentant. Les étendards à l'entrée, arboraient fièrement un blason : « d'hermine, à la bordure de gueules ». Il doutait d'ailleurs que celui ci soit à jour, Juliane devait savoir, il lui demanderait un peu plus tard.


Le blond observait le feu à une dizaine de pas de la tente. Perdu dans l'écume mousseuse de la bière il chantonnait,une mandoline en guise d'accompagnement, sonnant au fil de son inspiration. Il se leva et harangua ses compagnons, les mains en porte voix :


« - Avis, avis ! La buvette est fine prête ! Ne laissez pas un homme seul enquiller cette montagne de tonneaux ! 
Prenez un peu de repos, avant la bataille...


Une fois cet emportement terminé, enfin presque, il dégaina son épée et fit sauter le bouchon d'un fût. Il approcha la tête, ouvrit grand la bouche et y déversa des flots tumultueux de bière.


- Ces moines sont vraiment de très bons brasseurs... »


Revenir en haut
Juliane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2013
Messages: 74

MessagePosté le: Ven 18 Jan - 02:16 (2013)    Sujet du message: Cantine, open bar Répondre en citant


Encore une de ces réunions d'Etat Major qui n'en finissait pas...
Elle avait bien mérité un peu de répit. 
Aussi ses pas la menèrent vers la buvette fraîchement aménagée par les soins d'un spécialiste.


Elle en avait installé les premiers éléments, laissant à Jagan le soin d'en faire un lieu vivant.
L'ensemble était accueillant et invitait à la convivalité - si on faisait abstraction des fleurs de camomille accrochées là pour sécher, qui lui évoquaient la tisane, et la tisane, toute nordique le sait, c'est pour les gens malades. Et encore, avec le risque d'ajouter la déprime à la maladie, quand une dose honnête d'aquavit vous désinfecterait plus sûrement et en vous ranimant le coeur et l'esprit, tout en réjouissant vos sens. Bref, à la première occasion, elle les accrocherait hors de vue, histoire de ne pas atteindre le moral de la petite troupe.



Elle s'assit sur une barrique de bonne taille, sûrement un fût de bière, avant de saluer le tenancier qui s'abreuvait plus qu'il ne buvait, probablement pour tester ses effets à diverses doses plus ou moins déraisonnables ; ceci, à n'en pas douter, dans la plus totale abnégation et pour le bien être de ses soeurs et frères d'armes :


Aubergiste ! C'est possible d'avoir quelque chose de fort à boire ?
Je sais qu'il faut attendre encore quelques jours pour la livraison d'Armagnac, mais on doit bien avoir quelque chose de sympathique ?


Son regard fut attiré par l'immense silhouette d'Antoine, aux abords du campement. Lorsqu'elle l'avait vu, lors de la patrouille, au petit matin, vêtu de son armure et coiffé d'un heaume, elle en avait eu le souffle coupé, tant elle l'avait trouvé impressionnant. Mais l'heure n'était pas aux rêveries romanesques, elle avait encore une pile de courrier à traiter. 


Quelque chose de fort et goûteux, mais pas assommant, non plus. Tonifiant, voilà, c'est le mot !


Elle fit un petit sourire, malgré la fatigue. 


Revenir en haut
Jagan


Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 31

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 00:31 (2013)    Sujet du message: Cantine, open bar Répondre en citant

Il commençait à bien connaître la tente, non pas par simple addiction aux songes alcoolisés ; mais car il s'y sentait comme chez lui. Les montagnes de fûts l'aidant certes à se faire une sorte de « chez lui » moral et physique... Notons qu'une place notable avait été faite, attendant fièrement la quinzaine de fûts d'Armagnac, que Space était en train d'acheminer jusqu'ici. Il s'était demandé comment quelqu'un pouvait transporter autant d'alcool, son arrivée allait être remarquée. Juliane avait l'air exténuée, les réunions devaient lui puiser toute son énergie; il devait trouver un remontant et assez rapidement… Jagan jeta un coup d'œil dans la réserve :


« - Alors tu dis, un tonifiant… Quelque chose de corsé, pour maintenir les sens en éveil. Peut être un peu de prune ou de poire distillée ? Un bon pouce d'aquavit ? Il y en a de fait : carvi, aneth et deux trois herbes qui étaient pendues au fil. Ou bien j’ai un peu de Rosalie en préparation, c'est le même principe : des herbes diverses en macération avec beaucoup d'alcool et quelques branches de sureau noir. A tes risques et périls, c'est peut être encore un peu fort. Du cidre, mais ça remonte pas vraiment ça... Il y a aussi des tonneaux, non étiquetés ! Ca à l'air d'arracher, rien qu'à l'odeur ! Et puis il y a le plaisir de ne pas savoir : le hasard, l'inconnu...


Sur ce, il apporta les différentes bouteilles, qu'il avait tiré des fûts le matin même et s’empara de deux chopes.


- Ton choix ? Un peu de chaque ? »




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:17 (2018)    Sujet du message: Cantine, open bar

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    campement de l'armée "dulce et decorum est pro patria mori" Index du Forum -> La vie au campement -> Tente de ravitaillement : cantine, buvette Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com